GVHS Logo

Lost Villages: Chelsea Island

Chelsea Island: from industrial site to recreational paradise

The arrival of the railway in the early 1900s brought tourists and vacationers to village hotels and cottages along the Gatineau River. The mill workers’ Chelsea Island cottages became summer rentals, and summer communities like Tenaga sprang up along the shores. Chelsea Island’s recreation association built tennis courts, bowling greens and ball fields on the mainland, just across the bridge in the Grove — now part of Hydro Quebec land. From about the 1880s on, this was a popular spot for picnickers, campers and swimmers from the city and surrounding countryside.
 

Villages Perdus : L’Île de Chelsea

L’Île de Chelsea | d’un site industriel à un paradis récréatif

La venue de la voie ferrée au début des années 1900 vit l’arrivée des touristes et des vacanciers aux hôtels et aux chalets le long de la rivière Gatineau. Les communautés estivales comme celle de Tenaga apparurent le long des rives de la rivière. L’association récréative de l’Île de Chelsea occupa de la construction de courts de tennis, de terrains de boules et des terrain de balle sur l’emplacement principal terrestre, à proximité du pont à The Grove — maintenant des terres d’Hydro-Québec. Au début des années 1880, cet endroit devint populaire pour les piqueniqueurs, les campeurs et les nageurs de la ville et des endroits avoisinants.
 



GVHS 2117-012